Comme nous l’avons vu dans les précédents articles (Principes Source puis Personne Source) le rôle de la personne source est avant tout de détenir et d’entretenir la vision du projet mais pas nécessairement de le développer, de le porter ou de le mettre en avant.

Il lui serait bien entendu impossible de tout faire, tout suivre, tout contrôler quand le projet se développe et attire des dizaines, centaines voire milliers de personnes dans le spectre du projet.

Et si la personne source reste seule dans son projet la question des Sources Spécifiques ne va pas réellement se poser. Mais dès que son action va impliquer un ou plusieurs partenaires la question de la Source et des Sources Spécifiques devient clé.

Le champ et la membrane ou périmètres du projet

Tel que l’explique Peter Koening, à un moment donné la personne source va générer un « champ énergétique » délimité par une « membrane ». 

Le « champ énergétique » décrit la force d’attraction du projet. Cette force subtile qui va attirer des talents, des clients, des événements dans une spirale de réalisation.

La membrane définit le contour du projet. Ce qui est à l’intérieur est dans le projet, dans la vision. Ce qui est à l’extérieur n’en est pas. C’est ainsi que la source va définir ce qui est ou ce qui n’est pas aligné avec la vision.

Et la personne source va ainsi développer et réaliser son projet en attirant par son champ d’attraction et en clarifiant ce qui va entrer ou pas dans la membrane pour rester aligner en permanence avec sa vision et ne pas partir dans des directions qui ne sont pas au service du projet.

Reconnaître et intégrer les Sources Spécifiques dans le champ

La personne source va ainsi pouvoir intégrer dans le champ du projet des personnes qu’elle va reconnaître comme Sources Spécifiques pour une partie du projet.

La Source-Spécifique aura alors toutes les propriétés de la personne source mais dans un champ énergétique contenu à l’intérieur du champ énergétique global de la source.

Concrètement la Source-Spécifique aura toute liberté de créer sa propre vision, son propre champ énergétique à l’intérieur du champ global.

Elle va à son tour attirer les événements et les personnes qui viendront alimenter sa vision dans son champ énergétique.

Il est alors tout à fait possible de voir la personne source devenir elle-même Source-Spécifique dans le champ énergétique d’une Source-Spécifique afin de la soutenir en respectant pleinement son rôle dans ce champ précis.

Un exemple concret : 

  • La source du Cercle de la NonViolence c’est Catherine
  • La Source-Spécifique chargée de la communication digitale c’est moi (Alex) qui défini la vision et les actions.
  • Mais avant mon arrivée Catherine avait déjà une activité de communication digitale autour de la page Facebook du Cercle de la NonViolence.
  • Catherine ma confié le rôle de Source-Spécifique pour la communication digitale en conservant ce qu’elle fait déjà sur la page Facebook 
  • Quand j’organise le plan de communication digitale Catherine, Marie ou Murielle deviennent des Source-Spécifique dans le champ “Communication digitale” dont je suis la source.

Personne Source et leaders

La source peut ainsi définir des leaders sur certains sujets qui lui permettent de développer son projet, sa vision tout en restant plus ou moins dans l’ombre.

Mais cela ne peut fonctionner que si les leaders prennent pleinement leur rôle de Source-Spécifique qui va à la fois bien comprendre, respecter et s’aligner avec la vision source tout en créant à l’intérieur de celle-ci une véritable vision incarnée, connue et reconnue pour créer son propre champ énergétique.

Ce fût le cas de nombreuses femmes dans l’histoire comme Marie Curie qui était dans l’ombre de son mari à une époque où les femmes n’avaient pas leur place dans le monde des sciences.

Et les exemples sont nombreux d’épouses qui ont lancé des projets d’entreprise ou autre avec une vision qui était incarnée par leur mari placé sur le devant de la scène.

Aujourd’hui la majorité des propriétaires ou dirigeants de grands groupes restent dans l’ombre le plus souvent possible et délèguent à leurs sources spécifiques qui sont DG ou PDG la responsabilité de prendre le lead mais dans le respect de leur vision du projet. Ils ont trouvé leurs sources spécifiques pour piloter le bateau selon leur vision.

Observations et croyances

A titre personnel j’ai eu l’occasion durant ces 30 dernières années d’observer ce mécanisme des Sources et Source-Spécifiques de nombreuses fois dans des entreprises, associations et autres rassemblements d’humains autour d’un projet.

Ce concept de “Personne Source” et de “Sources spécifiques” apporte pour moi à l’habituelle vision hiérarchique du monde une dimension bien plus subtile que les notions de rôle, compétences et performances dans les équipes.

Les principes de “Personne source”, de “Spectre du projet” ou de “Vision” qui va intégrer des “sources spécifiques” devenant à leur tour les personnes sources d’un fragment du projet dont elles seront pleinement et entièrement responsables décrit pour moi le fonctionnement d’une équipe et d’un projet pleinement abouti ou chacun et chacune trouve sa place et sa puissance naturelle.

Je crois que lorsque nous partageons les principes sources et utilisons les concepts associés pour améliorer les relations au sein d’un groupe de projet, cela permet à toute l’équipe et au projet lui-même de fonctionner plus efficacement, tout en augmentant notre efficacité individuelle et collective. 

J’ai déjà remarqué que certains dirigeants qui n’incarnent pas ou qui ne sont pas reconnues comme “personne source” ne peuvent pas développer un projet.

J’ai aussi observé à quel point des “Sources spécifiques” qui ont été reconnues par la personne source d’un projet peuvent prendre le lead à 100% sur une partie de projet et le développer avec bien plus de puissance que dans des organisations qui n’ont pas intégrées ces principes.

En conclusion, je crois que les principes sources décrivent à leur façon ce que cherche à atteindre tous les modèles organisationnels ou de management de type Holacratie, Sociocratie, Gouvernance partagée, etc…

Et les principes sources ne sont pas une solution de plus ou de remplacement de ces modèles mais bien une source d’inspiration et de réflexion qui soutient ces modèles.

Et vous qu'en pensez-vous ?

  • Quand vous venez de lire ces lignes, qu’est ce qui résonne en vous ?
  • Qu’est ce qui vous fait réagir ?
  • Qu’avez-vous observé qui confirme ou remet en question cet article ?
Articles précédents
Articles suivants
  • L’ikigai comme boussole
  • Responsabilités et privilèges de la personne source
  • Le spectre et la membrane
  • La puissance connectée
  • “Pouvoir sur” ou “Pouvoir au service” ?
  • Lâcher prise et Stigmergie
  • Pathologie du consentement
  • Transmission de la source
Pour aller plus loin
S'inscrire à la liste "Principes Source"
Alexandre

Alexandre

Ma raison d'être : Contribuer au Cercle vertueux de la NonViolence Systémique. (NonViolence vient de Ahimsa qui est source de la "Non-Violence" ou "Non Violence".)

LinkedIn
Share
Lancer la discussion
Scan the code
WhatsApp du Cercle 🕊️
Bonjour 👋
Si vous avez besoin de renseignement, vous pouvez lancer la discussion ici via WhatsApp.
Nous vous répondrons au plus vite.